Actualités

Home»Actualités»Enquête sur une quête

Enquête sur une quête

Deo gratias ! Nous sommes arrivés à Assise en ce 6 août et merveilleusement hébergés par les sœurs missionnaires du Sacré Coeur ( à Sainte Marie des Anges) – de façon providentielle et par l’action généreuse de Fr. Cristiano. Et en plus, en attendant la rédaction de quelques nouvelles, Celine nous fait le cadeau de partager sa relecture de ses quelques jours de marche avec nous en Alta Via et au delà.

« imageNon, je ne suis ni journaliste ni reporter, je suis une amie et je ne suis pas venue pour enquêter mais pour vivre et être avec vous.

Alors pourquoi ce titre ? Parce que ça sonne bien et parce que quand je raconte cette aventure, votre aventure, je vois bien que ça questionne !!! Et à l’issue de ces 8 jours, quand je vous voyais continuer votre route et moi revenir sur mes pas, votre caravane pèlerine m’a parlée de quête… !! Ce que nous avons partagé, le rythme des journées et la dynamique qui vous tire en avant, tout est « quête ». Je me risque à quelques déclinaisons pour illustrer mon propos… et je vous remercie de m’avoir permis d’être dans le sillon de votre marche, qui sans aucun doute porte du fruit dès aujourd’hui ! image

Une belle quête d’union et de communion, sans doute une clé de la Fraternité 😉 Mais il n’y a rien d’évident quand le chemin fait subir à chacun ses aléas et difficultés, et que les hauts et les bas sont vécus en décalés. Quand les attentes interpersonnelles n’ont pas le même niveau d’exigence et que les ajustements se font au rythme de chacun, à 8… c’est tout un poème ! Mais quelle poésie… celle qui oblige chacun à donner le meilleur de lui-même et à se déplacer, se dépasser. Chez chacun de vous j’ai vu le courage et l’effort pour avancer au rythme de la caravane malgré les aspérités du terrain ; pour s’installer le soir venu au bivouac, dans la chapelle ou dans les refuges avec la satisfaction d’avancer et enfin de se reposer ; pour trouver sa place et se mettre au service des autres dans la paix et la joie.

image

Une belle quête de communion et de compréhension, entre vous et avec tous ceux qui font le chemin, ils sont nombreux : les autres pèlerins, les habitants des villages, les hôtes, les bienfaiteurs etc… et tout ça la plupart du temps en anglais ou en italien 😉 Le plus dur sur le chemin ne serait-il pas ce constat parfois de l’incompréhension et de l’absence de communion, de partage en vérité ? Quand vous avez un trésor à partager et que celui-ci n’est pas accueilli, sans doute la tristesse vous envahit. Mais quand il brille de tous ses éclats dans les yeux qui le reçoivent, alors votre cœur déborde d’allégresse et vous goûtez une joie immense. Ainsi en fut-il au cours de ces quelques jours lors de la rencontre avec la Padre Cristian, mais pas uniquement, les prénoms italiens se sont envolés de ma mémoire mais non les regards. Une belle quête de simplicité et de dépouillement, aller à l’essentiel, se dépouiller du superflu et ne garder que le nécessaire. Sur le chemin vous avez laissé derrière vous des détails inutiles ou inutilisables et vous avez allégé les bâts. Se séparer de certains objets n’était pas facile mais sûrement libérateur et ô combien plus léger pour Toto et Ménélas qui ont besoin d’une grande attention. Et puis il y a toutes ces quêtes qui nous animent chacun et chacune… Alors merci à vous très chère famille Blaise, de ce chemin partagé et de vos quêtes quotidiennes qui me font à mon tour m’interroger sur mes quêtes personnelles…

A vous lecteur d’enquêter à présent sur votre quête !! Qu’on se le dise il n’est pas indispensable de marcher 1000kms avec 2 ânes pour connaître sa quête… mais ça la rend bien consistante 😉

Dans la joie de vous savoir arrivés à Assise en ce jour de la Transfiguration, 06/08/2014.

Céline »

image

Leave a Comment

*